Il y a trois ans, Ira Schneider et moi avons commencé à réfléchir à la manière de publier à nouveau Radical Software, un périodique que Schneider avait aidé à créer en 1970. Nous étions conscients de son importance — c'était le seul périodique consacré à la vidéo au début des années 1970 — mais nous savions aussi que les collections complètes sont rarissimes.

Grâce à la collection d'Ira, nous disposions du contenu entier de Radical Software, 690 pages, numérisé et converti en fichiers de format PDF, à Berlin, Allemagne, où réside Ira.

Forts des fichiers PDF, nous avons d'abord songé à concevoir un site Web pour les afficher. Toutefois, alors que nous étions tous deux à New York, Benjamin Weil du San Francisco Museum of Modern Art est passé et nous a amenés à renoncer à cette approche improvisée. Il nous a plutôt suggéré de convertir les numéros de Radical Software en une base de données consultable et en fichiers PDF. Il a aussi proposé que nous demandions de l'aide à la fondation Daniel Langlois pour le projet. Gerry O'Grady, un spécialiste en médias et ami de longue date et un des premiers chercheurs en résidence à la fondation Daniel Langlois, a approuvé l'idée, et David Ross a accepté de rédiger l'introduction.

Notre proposition à la fondation Langlois a été accueillie avec enthousiasme. On m'a invité à visiter son siège social à Montréal, où j'ai rencontré Jean Gagnon et Alain Depocas.

Comme je l'ai appris, la fondation Langlois a une expertise particulière dans la conception de bases de données, et nous avons jeté un coup d'œil à son travail antérieur et parlé de la meilleure approche à adopter pour ce projet. Nous avons convenu que la fondation serait responsable de la base de données du site Web et nous, des textes et de la conception de la page d'accueil.

Je ne suis pas vraiment un concepteur de site Web. J'en ai déjà réalisé un, The Early Video Project, mais il s'agissait d'un site très simple axé sur le texte et dénué de flafla. Je savais qu'il nous fallait I'aide de professionnels et j'ai fait appel à Harvestworks, une firme médias bien établie de New York. Carol Parkinson, directrice de Harvestworks, a constitué une équipe de design, Taketo Shimada s'occupant de la conception de la page et de la programmation, Cory Arcangel assurant la coordination avec le concepteur de la base de données à Montréal, et Hans Tammen veillant au suivi de l'ensemble du travail. C'est une équipe formidable dont l'œuvre est devant vos yeux.

Ira et moi étions membres de collectifs en vidéo de New York à la fin des années 1960 et au début des années 1970. Il faisait partie de Raindance, et moi de Videofreex. Notre amitié dure depuis cette époque, ce qui est aussi vrai pour la plupart des membres de Videofreex et de Raindance. Après 34 ans, il existe toujours un solide lien entre nous, ainsi que le désir de voir notre travail et nos idées continuer d'être significatifs maintenant et à l'avenir.


Davidson Gigliotti
- Directeur du projet

 

 
COPYRIGHT © RADICAL SOFTWARE 2003 TOUS DROITS RÉSERVÉS